VINCI Airports devient le premier actionnaire du groupe aéroportuaire OMA au Mexique

8 décembre 2022

VINCI Airports a finalisé le rachat auprès de Fintech d’une participation de 29,99 % du capital d’OMA (« Grupo Aeroportuario del Centro Norte ») pour un montant total de 1,17 milliards de dollars [1], et devient ainsi le premier actionnaire du groupe aéroportuaire mexicain. Cette opération fait suite à la signature d’un accord avec le précédent actionnaire en juillet 2022.

Avec cette prise de participation dans une société dont la concession a une durée résiduelle de 25 ans, VINCI Airports s’implante au Mexique et, en tant que premier actionnaire, contribuera à l’exploitation de treize aéroports dans ce pays à fort potentiel de croissance :

  • l’aéroport international de Monterrey – qui représente près de la moitié du trafic passagers d’OMA - deuxième métropole du Mexique et capitale industrielle du pays ;
  • ceux des villes de Chihuahua, Ciudad Juarez, Culiacan et Mazatlan ;
  • ainsi que les aéroports régionaux et touristiques de la côte Pacifique et du centre du pays (Acapulco, San Luis Potosi, Torreon, Zihuatanejo, Durango, Zacatecas, Tampico et Reynosa).

Le trafic passagers des aéroports d’OMA est supérieur à son niveau d’avant crise sanitaire depuis le mois de juillet dernier. Au global sur les onze premiers mois de l’année – avec 21 millions de passagers accueillis à travers 170 destinations desservies - il a atteint 99 % de son niveau de 2019. VINCI Airports poursuivra cette dynamique pour répondre à la croissance de la demande domestique - dans le 3ème pays le plus peuplé du continent américain - et internationale, notamment avec les États-Unis, avec l’ouverture de lignes directes entre Monterrey et Los Angeles, Houston, Détroit ou encore Austin.

VINCI Airports déploiera également son plan d’action environnemental visant à atteindre Zéro Émission Nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.

Cette opération permet à VINCI Airports de consolider sa position de premier opérateur aéroportuaire privé mondial [2] et de renforcer son implantation sur le continent américain, où il est déjà présent aux États-Unis, au Brésil, au Chili, en République dominicaine et au Costa Rica.

[1] La transaction consiste en l’acquisition de la société SETA pour 578,7 millions de dollars et l’acquisition de la société Aerodrome pour 240,8 millions de dollars (net des dettes préexistantes d’Aerodrome), qui ensemble détiennent 29,99% du capital d’OMA

[2] Après l’intégration des aéroports du Cap-Vert en 2023, VINCI Airports opèrera plus de 70 aéroports dans le monde.

Premier opérateur aéroportuaire privé au monde, VINCI Airports gère plus de 50 aéroports dans 11 pays en Europe, en Asie et sur le continent américain. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite les aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire dans l’optimisation de la performance opérationnelle, la modernisation des infrastructures et la conduite de leur transition environnementale. VINCI Airports est le premier opérateur aéroportuaire à s’être engagé dans une stratégie environnementale à l’échelle internationale en 2016, pour atteindre l’objectif zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.