Les aéroports français de VINCI Airports accèdent aux niveaux supérieurs du programme ACA-Airport Carbon Accreditation

15 décembre 2022

Le plan de décarbonation de VINCI Airports franchit une étape importante cette année avec l’obtention, par la plupart des aéroports français du réseau, des niveaux supérieurs d’accréditation « ACA – Airport Carbon Accreditation ». Programme de référence mondiale, l'ACA évalue la décarbonation des aéroports et leur contribution à la trajectoire globale « Zéro Emission Nette de carbone » de l’aviation [1].

Les aéroports de Nantes Atlantique, Saint-Nazaire, Rennes Bretagne, Clermont-Ferrand Auvergne, Grenoble Alpes Isère, Chambéry Savoie Mont Blanc et Toulon Hyères [2] obtiennent l’accréditation de niveau 3 [3]. L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry accède au niveau ACA 4+ [4], le plus élevé du programme.

Les solutions déployées, communes à tous les aéroports du réseau, ont d’ores et déjà permis à VINCI Airports de baisser ses émissions directes de 28 % depuis 2018:

  • Mesures de sobriété et d’efficacité énergétique, avec par exemple la rénovation en cours du Terminal 2 de l’aéroport de Lyon (-40% de consommation du bâtiment) ;
  • Centrales solaires sur l’emprise des aéroports : 35 MWc déjà en exploitation à l’international, projet en cours à Lyon-Saint Exupéry ;
  • Puits carbone forestiers en label bas carbone à proximité des aéroports pour séquestrer les émissions résiduelles ;
  • Coopération avec les compagnies aériennes et les passagers : calcul du scope 3, éco-modulation des redevances aéroportuaires, systèmes électriques d’approvisionnement des avions au sol, bornes de recharge électriques sur les parkings à destination des passagers ;
  • Déploiement de l’hydrogène décarboné : la première station d’hydrogène gazeux pour les véhicules légers verra le jour en 2023 à l’aéroport de Lyon.

Ces nouvelles accréditations ACA attestent de la transformation effective du réseau vers l’objectif global « Zéro Emission Nette de carbone » pour chacune des sociétés aéroportuaires sur ses activités propres (scopes 1 et 2). VINCI Airports s’est fixé l’objectif d’y parvenir en 2023 à Toulon Hyères et 2026 à Lyon.

« Les rapports du GIEC sont clairs : nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre immédiatement et à grande échelle. VINCI Airports a choisi de donner l’exemple en atteignant le Zéro Emission Nette de carbone pour nos activités dès 2023 en France à l’aéroport de Toulon Hyères. C’est en agissant concrètement pour réduire nos émissions et celles de nos utilisateurs que nous parviendrons ensemble à décarboner la mobilité aérienne. »

Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et Président de VINCI Airports

 

[1] : Programme géré par l’ACI (le conseil mondial des aéroports). La performance des aéroports est évaluée sur une échelle de 1 à 4+.

[2] : Les aéroports Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc et Dinard Bretagne sont accrédités niveau 1

[3] : ACA 3 : réduction effective des émissions de l’aéroport (scope 1 et 2), calcul des émissions de la chaine de valeur (scope 3 : tiers, cycle LTO compagnies aériennes, accès passagers…), plan d’actions de réduction avec ces parties prenantes.

[4] : ACA 4+ : réduction effective des émissions de l’aéroport (scope 1 et 2), prise d’un objectif de réduction de CO2 en valeur absolue et définition d’une trajectoire de réduction en ligne avec le scénario 1,5°C du GIEC (scopes 1&2), ajout de postes d’émissions dans le scope 3 : émissions liées au trajet de l’avion depuis son point de départ jusqu’à son point d’arrivée, compté selon la méthode demi-croisière des avions, émissions liées aux engins de chantier pour les travaux réalisés l’aéroport, émissions fugitives liées à l’utilisation des produits hivernaux, émissions liées aux fuites de fluides frigorigènes, renforcement du plan d’action avec les parties prenantes, financement de projets de réduction à hauteur des émissions résiduelles scope 1 et 2.  

Premier opérateur aéroportuaire privé au monde, VINCI Airports gère plus de 50 aéroports dans 11 pays en Europe, en Asie et sur le continent américain. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite les aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire dans l’optimisation de la performance opérationnelle, la modernisation des infrastructures et la conduite de leur transition environnementale. VINCI Airports est le premier opérateur aéroportuaire à s’être engagé dans une stratégie environnementale à l’échelle internationale en 2016, pour atteindre l’objectif zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.