VINCI Airports – Trafic au 30 septembre 2022

13 octobre 2022

Trafic passagers du 3ème trimestre 2022 en hausse de 85 % par rapport au 3ème trimestre 2021, réduisant l’écart avec 2019 à 22 % soit 5 points de mieux qu’au trimestre précédent. Forte dynamique du trafic cet été en Europe, où les perturbations opérationnelles ont été limitées dans les aéroports du Groupe, et dans les aéroports d’Amérique Centrale et des Caraïbes où le trafic dépasse désormais celui de 2019. Une progression du trafic toujours limitée en Asie mais qui pourrait s’accélérer à la saison hivernale avec l’allègement progressif des restrictions dans plusieurs pays.

Dans les paragraphes ci-dessous, et sauf mention particulière, les variations font référence aux niveaux de trafic du 3ème trimestre 2022 par rapport à la même période de 2019.

Plus de 56 millions de passagers ont fréquenté les aéroports du réseau VINCI Airports au cours du 3ème trimestre 2022, soit une hausse de 85 % par rapport à la fréquentation enregistrée au même trimestre en 2021 (-22 % par rapport à 2019). Les trafics touristiques et affinitaires retrouvent leur niveau de 2019. La dynamique du trafic sur les plateformes européennes dépasse désormais celle des autres régions, avec un niveau de reprise supérieur et des taux de remplissage des vols nettement au-dessus des autres régions (taux de remplissage moyen à près de 85 %). Les aéroports d’Amérique Centrale et des Caraïbes consolident les parts de marché gagnées pendant la crise et ont accueilli un nombre record de passagers sur le troisième trimestre. L’allègement prévu des restrictions de déplacement en Asie devrait y favoriser l’accélération du trafic international pour la saison d’hiver.

La reprise du trafic s’est poursuivie cet été sur le continent européen, soutenue par une forte demande et malgré les difficultés opérationnelles rencontrées par certaines compagnies aériennes.
Les aéroports du Portugal ont attiré plus de 18 millions de passagers cet été, soit pratiquement la même fréquentation qu’à l’été 2019. Le trafic des aéroports de Porto (+2 %) et de Funchal sur l’île de Madère (+31 %) était même supérieur au trafic enregistré à l’été 2019. Le trafic à l’aéroport de Londres Gatwick a poursuivi sa progression vers ses niveaux pré-crise. Malgré la hausse importante du trafic, les perturbations opérationnelles ont été limitées. Beaucoup de compagnies notamment low-cost avaient choisi de renforcer leurs capacités à Gatwick cet été (easyJet +3 %, Vueling +58 %, Wizz x4,7). De nouvelles capacités annoncées sur des lignes internationales longue-distance (British Airways, Norse Atlantic, Emirates, Delta Airlines, Bamboo Airways) devraient soutenir la progression du trafic dans les prochains mois. A Belgrade, le trafic s’est maintenu très proche des niveaux pré-crise, en particulier grâce au dynamisme des vols hors Europe (dont Turquie +43 %). En France, le trafic des aéroports de Nantes et Lyon a poursuivi sa progression, avec la bonne dynamique de plusieurs destinations internationales, notamment vers la Grèce (+1,8 % à Lyon, +5,7 % à Nantes) ou la Turquie à Lyon (+24 %), même s’il a été pénalisé par les baisses de capacités sur certaines liaisons domestiques.

Le trafic des aéroports de République dominicaine s’est maintenu au-dessus des niveaux de fréquentation atteints en 2019, grâce au dynamisme des lignes avec les États-Unis et l’Espagne (+9,6 % et +39 % respectivement). Le développement du trafic sur les plateformes dominicaines est très fort avec 22 nouvelles routes ouvertes ou prévues en 2022 et le lancement des opérations de la nouvelle compagnie aérienne Arajet basée à Saint-Domingue. Le trafic à l’aéroport de Guanacaste au Costa Rica a également poursuivi sa croissance ce trimestre, se situant désormais très au-dessus des niveaux atteints en 2019 (+41 % en septembre).

Toujours en retrait par rapport aux autres régions, le trafic aérien des aéroports situés en Asie pourrait progresser dans les prochains mois à la faveur d’une amélioration des restrictions de déplacement au Japon, en Corée du Sud, à Hong Kong et Taïwan. Au Japon, le trafic domestique s’est maintenu ce trimestre à environ -20 % de son niveau de 2019, tandis que le trafic international est resté faible. Avec la levée de l’intégralité des restrictions à l’entrée sur le territoire japonais depuis le 11 octobre dernier, de nombreuses compagnies (dont ANA, JAL, Air Asia) ont déjà annoncé une augmentation de leurs capacités pour les prochains mois. Le trafic des aéroports du Cambodge progresse légèrement grâce aux lignes avec la Thaïlande (-40 %) et Singapour (-16 %) mais reste en repli, le trafic avec la Chine étant encore faible.

Premier opérateur aéroportuaire privé au monde, VINCI Airports gère plus de 50 aéroports dans 11 pays en Europe, en Asie et sur le continent américain. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite les aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire dans l’optimisation de la performance opérationnelle, la modernisation des infrastructures et la conduite de leur transition environnementale. VINCI Airports est le premier opérateur aéroportuaire à s’être engagé dans une stratégie environnementale internationale à l’échelle internationale en 2016, pour atteindre l’objectif zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.